RDC: des bases de la Monusco attaquées à Goma, la mission dénonce «un très grave incident»

Des bases de la Monusco ont été attaquées ce lundi 25 juillet à Goma, dans l’est de la RDC.

Des centaines de manifestants ont pris d’assaut notamment deux sites de la mission des Nations unies. Ils ont pu pénétrer à l’intérieur et piller du matériel.

La manifestation a commencé tôt, ce lundi matin. Des centaines de manifestants se sont rassemblés à Goma dans une action de protestation contre la Monusco.

La mission onusienne, dans le pays depuis 22 ans, compte aujourd’hui 14 000 casques bleus.

Voir aussi :  Jean Marc Kabund-A-Kabund compte sortir de son long silence quatre mois après sa démission

Mais les violences dans l’Est du pays continuent, entraînant un mécontentement de la population.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.